Beauté / Santé

Avec la fédération française cardiologie : Faites le point sur les maladies cardiovasculaires !

Selon le ministère de la Santé, les maladies cardiovasculaires sont des troubles qui affectent particulièrement les vaisseaux sanguins qui nourrissent le muscle cardiaque, le cerveau, les jambes, les valves cardiaques… Cet ensemble de troubles cause énormément de dégâts en France. Les maladies cardiovasculaires font souvent surface à cause des choix de vie des hommes et de quelques facteurs à risque. Fort heureusement, il existe des solutions préventives que vous pouvez adopter pour éviter au maximum ces maladies. Un point sera fait dans cet article sur les maladies cardiovasculaires dans tous les angles grâce à la fédération française de cardiologie.

Maladies cardiovasculaires en France : état des lieux et facteurs

Maladies cardiovasculaires Le point avec la fédération française cardiologieSelon les rapports de la federation francaise cardiologie (FFC), les personnes affectées par les maladies cardiovasculaires dans toute la France sont légion. Rien qu’en France, ces maladies font plus de 400 victimes tous les jours et une moyenne de 140 000 morts par an. Sur le plan mondial, elles constituent la première cause de mortalité. Dans l’hexagone, elles constituent après le cancer, la deuxième catégorie de maladie qui tue le plus de personnes. Cependant, les maladies cardiovasculaires sont, dans la hiérarchie, la première cause de décès chez les personnes de sexe féminin et chez les personnes de plus de 65 ans en France.

Les facteurs qui sont à l’origine de la fréquence de ces maladies sur le sol français sont multiples et divers. Selon la fédération française de cardiologie, les facteurs principaux qui seraient responsables de ces maladies sont généralement la mauvaise alimentation, la consommation abusive de l’alcool, le manque d’activité physique et le tabagisme. De même, lorsqu’une personne est soumise régulièrement à des situations de stress, il y a des risques qu’elle souffre de maladies cardiovasculaires. En réalité, les déterminants tels que les évolutions culturelles, sociales, économiques, mondialistes et le vieillissement de la population sont intrinsèquement liés au déclenchement des maladies cardiovasculaires.

Les moyens de préventions recommandés

Pour se mettre à l’abri des maladies cardiovasculaires, la FFC conseille vivement d’adopter certains bons gestes et habitudes responsables. En premier lieu, l’organisation recommande à la population d’adopter une alimentation saine pour minimiser les risques et facteurs entraînant les maladies cardiovasculaires. Pour y parvenir, la FFC préconise une alimentation méditerranéenne. Autrement dit, vous devez privilégier la consommation du poisson à la place de la viande rouge ainsi que la consommation des fruits. Évitez au maximum de consommer la charcuterie et préférez l’huile d’olive à la place du beurre ou la crème. De plus, si vous faites l’effort de consommer moins de sucre et de sel, vous serez moins exposé aux maladies cardiovasculaires.

En dehors de l’adoption d’une bonne alimentation, vous devez également vous initier aux activités physiques et sportives. En effet, étant donné que votre capacité physique est le meilleur indice de votre espérance de vie, la pratique d’une activité physique régulière vous permet donc de limiter les risques d’infarctus. La FFC conseille à la population française de bouger autant que possible dans la journée pour améliorer sa condition physique. Pour les personnes de moins de 65 ans, la pratique d’une activité physique de moins de 30 minutes est recommandée chaque jour. Au-delà de 65 ans, il va falloir compléter des exercices journaliers d’équilibre.